Rubrique : Economie / A La Une


Le : 02 Janvier 2010

Les analyses prophétiques de Maurice Allais, prix Nobel économiquement incorrect

Maurice Allais est le seul prix Nobel français d’économie. Il a obtenu son titre en 1988, seul et sans partage pour : « ses contributions à la théorie des marchés et à l’utilisation efficace des ressources ».

En 1999, Maurice Allais a publié une série d’études prophétiques. Il y montrait les dangers du « laisser-fairisme » et de la dérégulation financière mondiale. Il y soulignait les dangers que le libre-échangisme mondialisé faisait courir à l’équilibre des balances commerciales et au niveau de l’emploi dans les pays développés. Maurice Allais pointait aussi les risques d’une crise financière majeure.

Loin d’avoir suscité une légitime curiosité, les propos hétérodoxes de Maurice Allais lui ont valu d’être ostracisés par les grands médias, relais fidèles de la superclasse mondiale (SCM).
« La généalogie de la superclasse mondiale » :

La crise de 2008 n’a même pas conduit les grands journaux à l’interroger : ils ont préféré continuer à s’adresser aux « experts » qui s’étaient trompés sur les faits…mais non sur les intérêts qu’ils servaient.

Pourtant la combativité des amis de Maurice Allais, regroupés dans l’AIRAMA (1), n’a pas été sans résultat : Pierre-Antoine Delhommais a brisé le silence dans Le Monde et Marianne  a ouvert une tribune à Maurice Allais sur « le protectionnisme raisonné et raisonnable. »

Polémia donne ici accès à ses lecteurs à un article, paru dans France-Forum, sous la signature du démographe et économiste Philippe Bourcier de Courbon ; le président des amis de Maurice Allais s’y livre à une brillante synthèse de la pensée du prix Nobel sur l’emploi et le système bancaire et financier : « De quelques calamités sociales entraînées par la "chienlit laisserfairiste" et la crise financière mondiale actuelles selon les analyses prophétiques de Maurice Allais »

En toute dernière minute, nous apprenons que Maurice Allais, 98 ans, seul lauréat français du prix Nobel d'économie, est élevé à la dignité de Grand'croix de la Légion d'honneur, selon la promotion du Nouvel an publiée vendredi 1er janvier, au Journal officiel.


Polémia
02/01/2010

(1) Association internationale pour la reconnaissance des apports de Maurice Allais en physique et en économie

Image : ORDRE DE LA LÉGION D'HONNEUR - Plaque de Grand’croix de la Légion d’honneur
 

Philppe Bourcier de Carbon

 Imprimer ce document

Partager cet article sur twitter

Partager cet article sur Facebook

Envoyer cet article par mail

Aidez nous à vivre libre, versez un don (66% de déduction fiscale)

 

Pourquoi Polémia ?

Parce que dans un monde en proie au chaos et de plus en plus dominé par le choc des civilisations, il faut avoir le courage de déceler les nouvelles lignes de fracture et de discerner les conflits à venir pour mieux les prévenir. Lire la suite