Rubrique : La Brève


Le : 26 Octobre 2011

Contre la théorie du genre au baccalauréat

Le député UMP Hervé Mariton a demandé hier au cours d'une conférence de presse, que le ministre de l'Education nationale s'engage publiquement à ce que la théorie du genre ne figure pas dans les sujets de baccalauréat de Sciences de la Vie et de la Terre. Hervé Mariton comptait déjà parmi les parlementaires qui avaient écrit au ministre pour lui demander de retirer les manuels scolaires de SVT qui avaient ouvert leurs pages à la théorie du genre, comme Bordas, ou Hachette. Le ministre interpellé, Luc Chatel leur avait répondu que la théorie du genre ne figurait pas dans les programmes officiels, et qu'il n'était pas responsable du fait que des éditeurs aient choisi de l'évoquer dans leurs manuels. 
« En effet, supprimer ces manuels serait revenu à appliquer une censure » C'est sans doute ce dont il aurait été accusé. Mais sans aller jusque là, le ministre aurait pu désigner ces manuels comme étant non conformes au programme, en réagissant publiquement, c'est ce que lui demandaient les parlementaires signataires du courrier de protestation. Mais il n'en a rien fait, se retranchant derrière la neutralité des programmes de son ministère.
A l'occasion de la conférence de presse organisée hier à l'Assemblée, l'ancien député européen Elisabeth Montfort a présenté son ouvrage paru récemment sur le sujet, intitulé : « Le genre démasqué. Homme ou femme, le choix impossible » Forte de son expérience au Parlement européen, où elle a pu constater l'activisme des adeptes de la théorie du genre, Elisabeth Montfort a souhaité réagir à l'actualité en publiant ce livre aux éditions du Peuple libre. Elle y expose les menées des groupes d'influence féministes, gays et lesbiens auprès des instances administratives, pour dénaturer les différences sexuelles, le mariage, ou encore la filiation, et mettre fin au modèle dominant de l'hétérosexualité. Un petit ouvrage fort instructif, que le ministre de l'Education nationale serait bien inspiré de lire attentivement. (Bulletin de la réinformation – Radio Courtoisie – 26/10/2011.)

Polémia

 Imprimer ce document

Partager cet article sur twitter

Partager cet article sur Facebook

Envoyer cet article par mail

Aidez nous à vivre libre, versez un don (66% de déduction fiscale)

 

Pourquoi Polémia ?

Parce que dans un monde en proie au chaos et de plus en plus dominé par le choc des civilisations, il faut avoir le courage de déceler les nouvelles lignes de fracture et de discerner les conflits à venir pour mieux les prévenir. Lire la suite