Rubrique : Société / A La Une / Articles recommandés


Le : 29 Octobre 2012

Presse écrite : des milliardaires la dirigent, les contribuables la financent !

Polémia

Cinquième Journée d’étude de la réinformation
Face à la tyrannie médiatique : vers un grand bond offensif ?
« Nouvelles donnes, nouvelles cibles, nouveaux outils »
Samedi 13 octobre 2012
Compte-rendu de L’Intervention de Benjamen Dormann
(plus dossier complet de la Journée)

__________________________________________________________________________________________

 

Consultant financier, Benjamin Dormann a regardé qui détenait la presse écrite. Il aussi étudié ses comptes.

Son diagnostic est simple : ce sont des milliardaires qui détiennent la presse écrite et ce sont les contribuables qui la financent.

Le Figaro est la propriété de Dassault. Pierre Bergé (Saint-Laurent), Xavier Niel (Free) et Matthieu Pigasse (banque Lazard) détiennent Le Monde. Edouard de Rothschild est aux manettes de Libération. Bernard Arnault (LVMH) règne en maître aux Echos. François Pinault (PPR) contrôle Le Point. Le Nouvel Observateur appartient à Claude Perdriel. Paris Match, Télé-7 jours, le JDD, Elle et bien d’autres titres sont aux mains de Lagardère Active dont l’actionnaire principal est… l’émir du Qatar.

Rares sont les journaux qui gagnent de l’argent. D’ailleurs ce n’est pas ce que recherchent les propriétaires des journaux. Ce que la possession d’un journal leur apporte, ce n’est pas des dividendes, c’est de l’influence : de l’influence qui permet d’obtenir des législations favorables à leurs activités, une fiscalité de complaisance pour leurs groupes financiers et des marchés (publics ou privés) de faveur.

Le pire, c’est que cette influence, qui permet à quelques grandes fortunes puissantes de gagner beaucoup d’argent, c’est l’ensemble des Français qui la leur paie. Car la presse écrite coûte près de deux milliards d'euros aux contribuables à la fois sous forme de niches fiscales et de subventions :

  • – plus de 1 milliard de niches fiscales : taux super réduit de TVA (à 2,10%), régime spécial de provisions, exonération de taxe professionnelle, déductions fiscales exceptionnelles à l’impôt sur le revenu ;
  • – plus de 1 milliard de subventions : déficit postal du secteur presse (470 millions), subvention à la Poste pour distribution en zone peu dense (152 millions), aide à la diffusion – portage à domicile, colporteurs, etc. – (173 millions), aide à la modernisation (88 millions), abonnements de l’Etat à l’AFP (117 millions) et – on ne rit pas ! – aide au pluralisme (12 millions).

Tels sont quelques éléments repris du livre de Benjamin Dormann, – Ils ont acheté la presse ed. Picollec, mars 2012, 342 pages – et de son intervention à la cinquième Journée d’étude de la réinformation qu’il est possible de consulter à : http://www.dailymotion.com/Agence2Presse

Polémia 13/10/2012

Voir aussi :

« Ils ont acheté la presse » de Benjamin Dormann -- Presse : le grand naufrage des « autorités morales »
Les médias en servitude : quand Polémia met la médiaklatura en examen

Image : Les médias en servitude, édité par Polémia


A l’année prochaine !

Avec ce compte rendu nous clôturons cette Cinquième Journée d’étude de la réinformation du 13 octobre 2012. Polémia invite ses lecteurs à se reporter aux adresses suivantes où ils pourront lire ou relire l’ensemble des écrits et des exposés exprimés à l’occasion de cette Journée qui a connu un franc succès si l’on en juge par l’affluence des participants et l’intérêt qu’ils ont montré aux sujets présentés. Rendez-vous à la cérémonie des Bobards d’Or qui se tiendra en mars prochain et à la Sixième Journée de la réinformation à l’automne 2013.

Dossier de la Cinquième Journée d’étude de la réinformation du 13 octobre 2012.

Samedi 13 octobre : pour un grand bond offensif contre la tyrannie médiatique ! avec le programme (Polémia)
Feu sur les médias de l'oligarchie ! (Jean-Yves Le Gallou)
Les médias de l'oligarchie entre glaciation et débâcle (Polémia)
Les journalistes en perte d'image (Michel Geoffroy) 
Feu sur les médias de l'oligarchie ! (Jean-Yves Le Gallou)
Observatoire des médias : soyez informé sur ceux qui vous informent (Claude Chollet)
Présentation de NOVOpress Breizh, édition bretonne de NOVOpress (Yves Le May) 
« Notre antenne » : Vers une télévision alternative (Phillipe Milliau) 
Presse écrite : des milliardaires la dirigent, les contribuables la financent ! (Benjamin Dormann)

Polémia – 29/10/2012

Polémia

 Imprimer ce document

Partager cet article sur twitter

Partager cet article sur Facebook

Envoyer cet article par mail

Aidez nous à vivre libre, versez un don (66% de déduction fiscale)

 

Pourquoi Polémia ?

Parce que dans un monde en proie au chaos et de plus en plus dominé par le choc des civilisations, il faut avoir le courage de déceler les nouvelles lignes de fracture et de discerner les conflits à venir pour mieux les prévenir. Lire la suite