Rubrique : La Brève


Le : 31 Janvier 2013

« La tyrannie médiatique » de Jean-Yves Le Gallou

Les éditions VIA ROMANA annoncent la parution, le 10 février 2013, du dernier ouvrage de Jean-Yves Le Gallou, La tyrannie médiatique. L’auteur, énarque, dirige la fondation Polémia, un « think tank » qui organise chaque année la Journée d’étude de la réinformation et la cérémonie des Bobards d’Or. Il a déjà publié La Préférence nationale (chez Albin Michel), Le Défi gaulois, carnets de route en France réelle et dirigé l'équipe d'auteurs du Dictionnaire de novlangue (chez Polémia). Les médias ne sont pas un contre-pouvoir. Ils ne sont pas davantage le quatrième pouvoir. Ils sont progressivement devenus le premier pouvoir : celui qui s'exerce sur les esprits. Plus inquiétant, ils semblent même prendre le contrôle des autres pouvoirs, intellectuel, politique et judiciaire. J.-Y. Le Gallou reconstitue l’histoire et autopsie cette tyrannie des temps modernes ; il trace aussi les voies de son renversement : par le développement de l’esprit critique, la réinformation, l’essor des médias alternatifs sur Internet, l’abolition des lois liberticides, le développement de la démocratie numérique et de la démocratie directe. Pour redonner vie à une véritable liberté d'expression, il faudra bien chasser les assassins de l’information.
La tyrannie médiatique  de Jean-Yves Le Gallou peut être commandé dès maintenant aux éditions VIA ROMANA, 5 rue du Maréchal-Joffre - 78000 Versailles - 06 87 53 96 45, ou à Polémia, 60ter rue Jean-Jacques-Rousseau - 92500 Rueil-Malmaison, 01 47 49 74 16, au prix de 23 euros (100 euros les cinq) franco de port. Pour les commandes adressées à Polémia, il est possible de payer par Paypal en indiquant le motif du versement (voir la rubrique Paypal « Faire un don », sur le site) (31/01/2013).

Polémia

 Imprimer ce document

Partager cet article sur twitter

Partager cet article sur Facebook

Envoyer cet article par mail

Aidez nous à vivre libre, versez un don (66% de déduction fiscale)

 

Pourquoi Polémia ?

Parce que dans un monde en proie au chaos et de plus en plus dominé par le choc des civilisations, il faut avoir le courage de déceler les nouvelles lignes de fracture et de discerner les conflits à venir pour mieux les prévenir. Lire la suite