Rubrique : Europe

Du moral européen, qu'en est-il ?

Les sondages d'opinion « Eurobaromètre » menés par la Commission européenne dans les pays membres et les pays candidats comportent, de temps en temps, des enquêtes sur les valeurs des Européens et sur leurs idées politiques. Les dernières en date remontent à la fin de l'année 2003. Leurs résultats sont fort instructifs pour apprécier l'état du « moral européen ». On y distingue quelques traits saillants à côté d'autres opinions moins bien assurées. Par comparaison, on peut aussi mieux voir en quoi le sentiment des Français diffère ou non de celui des autres peuples et prendre la juste mesure d

Auteur : - le 04 Décembre 2006

La Russie n'a pas besoin de politique pro-immigration
Alexander Gorianin

Chômage et immigration : deux phénomènes sociaux qui secouent l’Europe depuis de nombreuses années. La situation en France, spécialement celle de l’immigration, Polémia la connaît bien pour l’avoir déjà évoquée dans sa Lettre et sur son site à de nombreuses reprises (taper sur son moteur de recherches « immigration »). Cette fois, c’est un correspondant qui lui envoie un article écrit par un journaliste russe et paru sur un site russe, qui donne u

Auteur : - le 11 Novembre 2006

« La société civile russe va de l'avant »
Entretien : Hélène Carrère d'Encausse

Question : Madame, permettez-moi de vous présenter aux lecteurs qui – si cela est seulement possible – n'ont jamais entendu prononcer votre nom : secrétaire perpétuelle de l'Académie française, lauréate d'une multitude de prix et auteur de nombreux livres sur la Russie dont l'un, « L'Empire éclaté », a paru en 1978 et valu à l'auteur la haine de Leonid Brejnev. Il faut dire que depuis que votre prophétie s'est réalisée, on attend de vous de nouvelles surprises. Lorsque je vous ai vue à Moscou à la réunion du club Valdaï, ce n'est pas sans une petite crainte que je vous ai demandé ce qui vous i

Auteur : - le 11 Octobre 2006

Le Danemark contre l'Eurabie

Derrière la crise des caricatures, la lutte d’un petit pays pour son identité nationale
Par Paul Belien

Le Danemark est un des plus petits pays d’Europe ; il n’a que 5,5 millions d’habitants. Jusqu’au début de cette année, on le connaissait surtout pour ses produits laitiers, ses biscuits au beurre, ses Legos et ses contes de Hans Christian Andersen. Cependant, voilà un moment que les Européens conservateurs ont l’œil sur le Danemark. Depuis que la coalition centre-droit du premie

Auteur : - le 09 Avril 2006

Russie : La fédération la plus complexe du monde

Iouri Filippov, commentateur politique de RIA Novosti

La Russie est le plus grand Etat fédératif du monde, aussi bien pour l'étendue du territoire que pour le nombre des entités qu'il réunit. Rien d'étonnant donc à ce que, aggravés dans les années 1990 à travers le monde entier, les maux propres aux fédérations – le séparatisme et les tendances centrifuges qui repoussaient les régions du centre et les éloignaient les unes des autres – n'aient pas épargné la Fédération de Russie.

La spécificité du pays et de sa structure politique ont particulièrement compliqué les problèmes du

Auteur : - le 16 Février 2006

Les « immigrés » français font peur à Moscou

Il ne se passe pas un jour à Moscou sans que les violences qui secouent la France soient abordées par les médias, par les politiques et dans les dîners en ville. « La fin de votre France ! : ce que veulent les incendiaires », titre l'hebdomadaire « Vlast » de cette semaine ; « Les Maures à l'œuvre », annonce un autre magazine, qui se propose d'expliquer « pourquoi Paris a brûlé ». Dimanche 13 novembre, la plupart des télévisions russes ont ouvert leurs émission

Auteur : - le 10 Décembre 2005

La Russie sur l'échiquier mondial

En 1991, la Russie renaissait des débris de l'empire soviétique. L'objectif primordial de la Russie était de rejoindre les rangs des « peuples civilisés » selon les termes du Ministre des affaires étrangères de l'époque (Andreï Kozyrev). La classe politique et la population russes étaient convaincues dans leur majorité que le pays obtiendrait de sa démocratisation des résultats politiques mais aussi une aide économique massive. Ces espoirs seront rapidement déçus. Par ailleurs, la Russie allait ressentir le mépris des occidentaux à son égard dans la gestion de la crise irakienne puis dans cell

Auteur : - le 30 Aôut 2003

 

Pourquoi Polémia ?

Parce que dans un monde en proie au chaos et de plus en plus dominé par le choc des civilisations, il faut avoir le courage de déceler les nouvelles lignes de fracture et de discerner les conflits à venir pour mieux les prévenir. Lire la suite