Rubrique : Europe

Un appel franco-allemand d'économistes pour une sortie paisible de l'euro

« Les Irlandais ont quitté la zone du sterling. Les Baltes se sont échappés du rouble. Les Tchèques et les Slovaques se sont séparés. L’histoire est encombrée d’unions monétaires qui ont éclaté. Pourquoi pas l’euro ? Si ses pères fondateurs avaient prévu une telle agitation, ils n’auraient pas entrepris l’union monétaire, du moins pas avec la conception défectueuse d’aujourd’hui. » Voilà les premières lignes d’un article paru, le 7 avril 2012, dans l’hebdomadaire  libéral et pro-européen britannique, The Economist, dans sa chronique phare Charlemagne. Il n’y a donc pas lieu de s‘étonner qu’un groupe d'économistes français et allemands débattent depuis des mois de l'hypothèse d'une sortie concertée de l'euro, ou plutôt de sa transformation en monnaie commune. Polémia reproduit un compte-rendu donné par Marianne. L’article est suivi de l'appel de ces économistes aux gouvernements, à l’issue de leur réunion du 27 avril 2012 à Düsseldorf.

Auteur : Emmanuel Lévy - le 29 Avril 2012

D'Athènes à Budapest : les Européens en résidence surveillée

Athènes a donné à l’Europe la citoyenneté, la démocratie, la philosophie et les arts. Budapest reste le symbole de la lutte tragique des peuples européens pour se libérer du communisme. Mais aujourd’hui ces deux villes résument la nature de plus en plus carcérale de l’Union européenne.

Auteur : Michel Geoffroy - le 26 Février 2012

Autriche : L'initiative demandant la sortie de l'UE a été déposée

Les Autrichiens, pour une grande partie, souhaiteraient sortir de l’Union européenne. Une plateforme interpartis pour la sortie de l’UE s’est constituée sous la présidence de Inge Rauscher, « Initiative für Heimat und Umwelt », qui a recueilli plus de 9.000 signatures nécessaires et suffisantes à l’initiative populaire. Polémia publie ci-après le communiqué annonçant le dépôt de la demande et les arguments juridiques qui la justifient.

Auteur : Inge Rauscher - le 04 Février 2012

L'Europe se dégrade elle-même

Quoi qu’en disent les optimistes, experts ou politiques qui se veulent rassurants, la dégradation de neuf pays de la zone euro porte un coup à l’Europe et à la France. La presse étrangère et plus particulièrement la presse anglo-saxonne, comme il se doit, n’est pas tendre. Polémia a relevé un article du Financial Times, paru le 16 janvier 2012, sous la plume de Wolfgang Münchau, rédacteur en chef adjoint de ce quotidien et titulaire d’une chronique hebdomadaire sur l’Union européenne et l’économie européenne. Cet article a provoqué une réplique cinglante de la part de la Süddeutsche Zeitung. Un résumé en est présenté à la suite et nous portons l ‘ensemble à la réflexion de nos lecteurs.

Auteur : Wolfgang Münchau - le 21 Janvier 2012

Ecosse : La formule qui pourrait sauver le Royaume-Uni

Préoccupés par les affaires franco-françaises, les présidentielles, la crise, la dette, la rétrogradation pour la France de sa note AAA en AA+, l’économie en général y compris le chômage…, les Français connaissent peu la politique intérieure du Royaume-Uni et notamment les dissensions entre Anglais et Ecossais, ces derniers souhaitant vivement obtenir une plus grande autonomie, même relative. Simon Jenkins, journaliste et écrivain britannique, éditorialiste au Guardian, donne, dans un article présenté ci-dessous, un éclairage sur les aspirations de nos voisins d’outre-Manche. Faudrait-il voir dans ces difficultés internes une raison supplémentaire aux réticences sinon au refus catégorique d’intégrer la Zone Europe ?

Auteur : Simon Jenkins - le 16 Janvier 2012

L'union européenne : la prison des peuples européens

L’Union européenne était autrefois un espoir pour les jeunes Européens. Mais cet espoir reposait sur un malentendu. Pour beaucoup d’Européens il s’agissait du rêve d’un continent unifié, de l’Atlantique à l’Oural, libéré du communisme comme de l’atlantisme, débarrassé des querelles nationales, mais aussi indépendant et prospère : une Europe solidaire et puissante, ouverte sur le monde. Au moment du lancement de l’euro, certains y croyaient encore. Mais ce rêve a fait long feu. L’idée européenne a tourné au cauchemar. La construction européenne que promeut l’oligarchie, consiste justement à déconstruire la puissance et l’identité des Européens : l’Union européenne se construit  désormais contre les Européens. Ceux ci n’auront bientôt plus d’alternative que la révolte.

Auteur : Michel Geoffroy - le 11 Janvier 2012

La Hongrie se rebiffe

Viktor Orban accélère le pas pour « renationaliser » l'économie hongroise.
Même sous le feu de la Commission européenne, du Fonds monétaire international (FMI) et des agences de notation, le premier ministre hongrois, Viktor Orban, n'est pas prêt à plier. Il poursuit sa « renationalisation » de l'économie, quitte à accentuer les tendances centrifuges au sein d'une Union européenne en crise.

Auteur : Joëlle Stolz - le 03 Janvier 2012

 

Pourquoi Polémia ?

Parce que dans un monde en proie au chaos et de plus en plus dominé par le choc des civilisations, il faut avoir le courage de déceler les nouvelles lignes de fracture et de discerner les conflits à venir pour mieux les prévenir. Lire la suite