Rubrique : Géopolitique

Télécoms : la machine de guerre américaine

Le président Bush est-il plus intéressé par le pétrole que par les hautes technologies ? Telle est la question qui hantait le lobby high-tech américain en 2001. Deux après les premiers pas du Président Bush, la réponse est clairement non : les hautes technologies sont bien au cœur des préoccupations du Président américain. Certaines semblent même recevoir un traitement de faveur : les technologies de l'information et de la communication. Clés de la puissance américaine et du contrôle sur la société de l'information, elles bénéficient d'une attention soutenue de la part de l'administration amér

Auteur : - le 30 Mars 2003

Irak : les entreprises américaines sur le pied de guerre

Déjà très présentes en Irak avant la crise actuelle, les entreprises américaines se pré-positionnent déjà en vue des futurs marchés que leur ouvriraient l'avènement d'un gouvernement pro-américain en Irak. Ce serait pour elles l'occasion d'accroître leur présence dans une région déjà largement colonisée par les grands groupes américains. Et ce non seulement dans le domaine pétrolier, mais également dans le domaine des télécommunications.


Lucent et Motorola en première ligne

Les réseaux de télécommunication irakiens ont été partiellement détruits lors de la guerre

Auteur : - le 26 Mars 2003

L'offensive tous azimuts des Etats-Unis

Si la politique étrangère américaine repose sur un messianisme bien connu - incarné notamment par la mobilisation contre « l'Axe du Mal » -, elle ne s'appuie pas moins sur des intérêts concrets et matériels que l'on peut résumer ainsi : accès au pétrole, accès à l'information, accès à la technologie.

1 L'accès au pétrole. Que le pétrole soit au centre des préoccupations américaines dans le Golfe ne fait aucun doute. Mais si ce lien est fait en Europe et en particulier en France dans le Golfe (concernant l'Irak mais également l'Arabie Saoudite, autre bête noire américaine), il n

Auteur : - le 03 Mars 2003

Porte-avions franco-britannique : l'envol des illusions européennes ?

La coopération sur la conception et la construction des porte-avions entre Français et Britanniques, lancée au récent sommet du Touquet, est une fausse bonne idée par excellence, tant sur les plans politique, opérationnel, technique, industriel que financier.

Il est certes nécessaire d'entretenir une relation étroite avec le Royaume-Uni, seule puissance européenne possédant une ambition à peu près similaire à la France en ce qui concerne notamment la projection des forces et une armée professionnelle performante.
Mais cette relation privilégiée ne doit pas déboucher sur les illusi

Auteur : - le 16 Février 2003

La furia francese à l'ONU : analyse et questions

L'intense ballet diplomatique mené par la France aura donc, pour quelques temps tout au moins, conduit les USA a avouer leur défaite sur le terrain onusien et, par là, alourdi considérablement la responsabilité d'une démarche belliqueuse unilatérale en Irak.

Sachons savourer ce succès français qui efface le goût amer laissé par notre traitement de la question ivoirienne. A croire, contre toute attente, qu'il serait plus facile de vaincre Colin Powell que Laurent Gbagbo !

Car ce succès est incontestablement français. Notre grande presse ne s'y est pas trompée qui, fidèle à so

Auteur : - le 13 Février 2003

F-16 polonais : histoire secrète d'un contrat

L'achat, rendu public le 27 décembre dernier, de 48 avions de combats F-16 par la Pologne pour remplacer ses vieux Mig soviétiques, a fait l'effet d'une douche froide en Europe. Quelques jours après le sommet de Copenhague confirmant l'entrée prochaine de ce pays au sein de l'UE, cette annonce donne l'impression désagréable que « les aides financières européennes à la Pologne vont servir à la prospérité des entreprises américaines d'armement » et que finalement « l'élargissement de l'Europe, c'est l'élargissement des Etats-Unis en Europe » (Philippe de Villiers).
Cette affaire est d'autant

Auteur : - le 21 Janvier 2003

Historique et situation des exportations d'armement (aviation, avions de combat) entre USA et Europe
Impact politique

I. — Introduction : une méthode

1). Notre approche de la question des exportations d'armement (aéronautique militaire) entre USA et Europe, et exclusivement dans le sens USA-Europe cela va sans dire, avec l'impact politique qui accompagne ce phénomène considérable et très long, sera essentiellement historique et politique, voire culturelle et symbolique. C'est-à-dire sans peu d'attention ni d'intérêt pour les aspects techniques, technologiques et industriels, et opérationnels.

2). Ce point de vue nous paraît justifié par son intérêt propre, mais aussi parce qu'il rencont

Auteur : - le 27 Novembre 2002

 

Pourquoi Polémia ?

Parce que dans un monde en proie au chaos et de plus en plus dominé par le choc des civilisations, il faut avoir le courage de déceler les nouvelles lignes de fracture et de discerner les conflits à venir pour mieux les prévenir. Lire la suite