Rubrique : Médiathèque

L'art de la guerre

« L'art de la guerre », jeune magazine grand public diffusé par les éditions du Harnois (1) et animé par une tout aussi jeune équipe de rédacteurs, se fixe pour objectif principal de faire « comprendre et analyser les affrontements » qui ont marqué et marquent encore - toujours davantage - le devenir de nos civilisations. Objectif atteint, tout particulièrement avec ce 8e numéro dont le dossier principal est consacré à « La guerre en Irak » et à la « logique impériale » de la politique militaire américaine.
Rejetant à la fois l'angélisme béat et le militantisme incantatoire qui marquent t

Auteur : - le 05 Juillet 2003

Le temps des catastrophes

Le bruit des catastrophes est assourdissant dans les médias et donc omniprésent dans notre quotidien. Le présent que l'on nous montre est empli « de bruit et de fureur », et l'avenir que l'on nous décrit est pavé d'apocalypses. Nous sommes ainsi à chaque instant sommés de redécouvrir que la nature est fragile, et donc la société aussi. Il faut dire qu'aux peurs anciennes s'ajoutent des peurs nouvelles : Tchernobyl, effet de serre, tempêtes cycloniques, vache folle, 11 septembre, explosions industrielles, mafias... Mais toutes ces catastrophes sont en partie des constructions : en fait, on parl

Auteur : - le 03 Juillet 2003

L'Atelier du roman

Dans la dernière livraison du Nouvel Observateur (31 août 2000), Michel Houellebecq publie un extrait de « La privatisation du monde », texte-manifeste dont la totalité doit paraître cet automne dans la revue L'Atelier du roman. Il s'agit d'un soutien au dernier roman de Frédéric Beigbeder, 99 francs, qui a valu à son auteur d'être licencié de la boîte de pub pour laquelle il travaillait et dont il dévoile les méthodes totalitaires de décervelage. Mais l'essentiel ne réside peut-être pas dans cette solidarité de circonstance entre un vrai et un faux mondains.

Comme Maurice G. Dantec d

Auteur : - le 20 Aôut 2000

L'ennemi à l'ère numérique

Nouvelles technologies, nouvelle économie, nouvel ordre mondial… Mais aussi, et par conséquent, nouvelles formes de lutte et de violence, et façons inédites de manipuler les cerveaux - humains ou électroniques. Quelles interférences relient désormais les sphères stratégique, politique, économique, culturelle et idéologique ? Quelles sont les règles du conflit après la Guerre froide et la révolution de la communication ? Quels sont les projets et les utopies des acteurs ? C'est à ces questions essentielles et souvent inédites que répond François-Bernard Huyghe dans cet essai joliment troussé, s

Auteur : - le 29 Juin 2003

L'éclatement de la société française

Pierre Pasquini est ce qu'il est convenu d'appeler un « gaulliste historique ». Membre des Forces françaises libres, il n'a jamais renié sa fidélité intransigeante au général de Gaulle. Fidélité d'ailleurs récompensée, puisqu'il a été ministre, député de Nice et de la Corse (de 1962 à 1967, puis de 1978 à 1980), et par ailleurs maire de l'Île Rousse.

« À l'époque, dit-il, nous allions au gaullisme non pas pour un mandat électoral, mais pour nous faire donner un uniforme et une arme dont nous nous sommes servi... J'ai eu l'honneur de vivre des années pendant lesquelles un grand souffle

Auteur : - le 24 Juin 2003

La France en danger d'islam

René Marchand, ancien élève de l'école des langues orientales, est un bon connaisseur de la civilisation arabo-islamique : parlant l'arabe, ayant travaillé en qualité de journaliste dans des pays musulmans, il a de l'islam une approche déférente : « J'ai le devoir de le combattre s'il m'agresse, je ne l'abaisserai jamais » (p. 22). Son analyse saura éviter deux écueils : le mépris mais aussi le sentiment de supériorité. « L'islam est une personne, la civilisation française en est une autre » (p. 15). Il combat l'ethnocentrisme, cette fâcheuse tendance à regarder les autres cultures avec nos lu

Auteur : - le 30 Juin 2003

La France rebelle

« Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire ! »
Dans le désordre des récentes manifestations de rue et des grèves qui les accompagnent, il est souvent difficile, par méconnaissance des mécanismes et des structures, d'associer les acteurs aux objectifs recherchés.
Pour compenser cette déficience il suffit de se reporter à un livre publié aux éditions Michalon, « La France rebelle », véritable dictionnaire qui, sous la direction de Xavier Crettiez, professeur de sciences politiques à l'université de Versailles, et d'Isabelle Sommier, maître de conférenc

Auteur : - le 21 Juin 2003

 

Pourquoi Polémia ?

Parce que dans un monde en proie au chaos et de plus en plus dominé par le choc des civilisations, il faut avoir le courage de déceler les nouvelles lignes de fracture et de discerner les conflits à venir pour mieux les prévenir. Lire la suite