Rubrique : Médiathèque

Enfants de Boches

Cette émission courageuse malgré un titre provocateur a osé aborder une question taboue, longtemps cachée : l'apport démographique des enfants de père allemand et de mère française, dans les naissances des années 41-45.
Les études démographiques ont en effet révélé l'importance de ce phénomène connu et accepté par les autorités allemandes et françaises de l'époque.
Puis, à la Libération, l'identité de ces enfants a été étouffée par leurs familles.

Auteur : - le 18 Mars 2003

L'imposture écolo-médiatique

À la lecture du sommaire de l'Imposture verte, le lecteur averti s'attendra sans doute à un panorama complet des problèmes environnementaux de notre époque. Il sera alors peut-être déçu par le caractère discutable de certains chapitres comme celui sur la couche d'ozone : lorsqu'on s'attaque en 2002 aux prix Nobel de chimie de 1995, il faudrait peut-être avoir compris le rôle catalytique du chlore dans la stratosphère et ne pas arrêter ses références en ... 1992 ! On ne peut pas être spécialiste en tout et nous excuserons l'auteur Pierre Kohler, ancien chef du service des informations scientifi

Auteur : - le 18 Mars 2003

Retour aux sources
"Vous reprendrez bien un peu de latin", par Claude Terreaux.

Alors que notre société en pleine déliquescence, où fantaisie, rigueur et logique s'amenuisent, voit des pans entiers de son identité culturelle s'effondrer, Claude Terreaux nous propose son livre "Vous reprendrez bien un peu de latin" qui vient à point nommé.

L'auteur, professeur de lettres, entraîne son lecteur vers un retour aux sources, "sans ennui ni contrainte dans la langue latine qui fut le creuset de la langue française". Ce traité, qui se veut à la fois pédagogique et divertissant, s'adresse aussi bien à ceux qui "au temps de leurs humanités" se sont penchés sur l'"Enéide" o

Auteur : - le 07 Mars 2003

Quand gestion rime avec tradition

Nous étions un certain nombre à pressentir que la mondialisation ne constituait pas seulement un facteur d'uniformisation et de massification, mais provoquait également - et fort heureusement - en retour une réaffirmation, une réappropriation identitaire puisant sa légitimité dans de très anciennes stratifications ethno-culturelles.
L'originalité de l'essai de Philippe d'Iribarne est d'appliquer cette vision à une sphère qui lui est généralement étrangère, voire hostile : celle de l'économie et plus précisément de l'organisation du travail en entreprise.
Et son principal mérite est

Auteur : - le 03 Mars 2003

Contre la république à la française

Chantal Delsol, professeur de philosophie politique à l'Université de Marne-la-Vallée et auteur de plusieurs ouvrages dont deux sont particulièrement importants et intéressants (« L'état subsidiaire » et « Le principe de subsidiarité » publiés aux PUF) est une très brillante élève du professeur Julien Freund (dont l'ouvrage le plus important « L'essence du politique », va être réédité aux éditions Dalloz) ; elle est la principale philosophe du fédéralisme en France et elle vient de publier aux PUF un petit essai très dense intitulé « La république : une question française » dans lequel elle f

Auteur : - le 01 Octobre 2002

Les sites dont polemia a parlé

>> www.intelsecu.org/index.asp
La lettre confidentielle d’actualité géostratégique.


>> www.european-security.com
Lecture euro-française des événements géopolitiques.


>> www.vdfr95.com
Site officiel de l’association « Voix des F

Auteur : - le 00 00 0000

Encore trop off pour être honnête

« Bien entendu… c'est off » ; ce que les journalistes politiques ne racontent jamais, par Daniel Carton.
Le titre est alléchant, la 4e de couv' l'est tout autant. Publié dans la foulée des différentes introspections des journalistes et intellectuels français, ce livre éveille la curiosité. On l'aurait pu penser surfant sur les concepts de transparence de la nouvelle gouvernance raffarinienne.
Las, les espoirs seront déçus. Au prix d'à peine quelques coups de griffe aux dépens des valeurs déjà mortes de la politique française (Rocard, Tapie, Noir ou Giscard), l'auteur nous admi

Auteur : - le 24 Février 2003

 

Pourquoi Polémia ?

Parce que dans un monde en proie au chaos et de plus en plus dominé par le choc des civilisations, il faut avoir le courage de déceler les nouvelles lignes de fracture et de discerner les conflits à venir pour mieux les prévenir. Lire la suite